Coquelicot

Deutsch-Französischer Kindergarten
VIE QUOTIDIENNEACTIVITÉS

Qui sommes-nous?

L’association Coquelicot e.V. a été fondée en avril 2002 en tant qu’association de soutien pour la crèche franco-allemande. Coquelicot fondée par 3 familles franco-allemandes. L’association est reconnue comme une organisation à but non lucratif. Depuis le 7 avril 2003, le jardin d’enfants s’occupe de 25 enfants âgés de 2 à 6 ans.

Coquelicot est un jardin d’enfants à l’initiative des parents.

Unser Tagesablauf

Offre d’emploi actuelle

Éducateur allemand

Pour notre Elterninitiativ-Kita franco-allemande, nous recherchons un éducateur allemand. Nous recherchons une personne engagée, fiable et ayant l’esprit d’équipe, qui aime travailler avec les enfants.

  • Horaires de travail : 30-35 heures
  • A remplir : immédiatement / indéfiniment

Description du poste:

Nous avons 23 enfants de l’âge de 2 ans jusqu’à l’entrée à l’école, répartis en deux groupes. Le travail pédagogique se concentre sur les deux langues. Nos éducateurs accompagnent les enfants, les soutiennent et promeuvent leurs capacités individuelles. Chacun travaille dans sa langue maternelle. Les deux langues sont pratiquées de la même manière dans le chant, le jeu et la vie quotidienne.
La connaissance du français n’est pas une condition préalable pour ce poste. Si vous êtes engagé, nous vous paierons la participation à des cours de français à l’Institut français sur le Kurfürstendamm.

Volkslied Gentil Coquelicot aus Frankreich

J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN

1. J’ai descendu dans mon jardin, (bis)
Pour y cueillir du romarin.
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

2. Pour y cueillir du romarin, (bis)
J’n’en avais pas cueilli trois brins;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

3. J’n’en avais pas cueilli trois brins, (bis)
Qu’un rossignol vint sur ma main;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

4. Qu’un rossignol vint sur ma main, (bis)
l me dit trois mots en latin;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

5. Il me dit trois mots en latin, (bis)
Que les hommes ne valent rien;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

6. Que les hommes ne valent rien, (bis)
Et les garçons encor bien moins;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

7. Et les garçons encor bien moins, (bis)
Des dames il ne me dit rien;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

8. Des dames il ne me dit rien, (bis)
Mais des d’moisell’s beaucoup de bien;
Gentil coqu’licot, mesdames
Gentil coqu’licot nouveau.

Origine : Touraine
Année de l’arrangement : 1985
Source : Jean Edel Berthier « Mille chants, anthologie du chant populaire » t. 2 page 97